Forum RPG basé sur les personnages de la série française: Plus belle la Vie.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre à la plage ( Eileen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fabien Rinato
Responsable
Responsable
avatar

Pièce d'identité
Etat civil: En couple
Métier: dans les relations publiques
Orientation sexuelle: Hétéro
MessageSujet: Une rencontre à la plage ( Eileen)   Mer 15 Aoû - 9:12

Fabien était revenue maintenant depuis une semaine et demi a peut près et il attend toujours la réponse de son pote qui lui a proposer de nouveau un travail au Twenty Night mais bon il a un grand chez au dessus donc il attend normalement il doit lui donner la réponse cette semaine mais bon Fabien s'impatiente a force de rien faire il en a marre, lui qui aime bouger et s'occuper, rester a rien faire c'est pas son habitude.. Même si d'un côté il profite de ses vacances pour revoir ses amis qu'il a pas vu depuis un an et certain même encore plus.. Puis la il a le soleil et du monde malgré que c'est bientôt la rentré des classes donc il a moins de monde les gens commencent a rentré chez eux pour préparer l’évènement. Il a pas vu ces deux mois passer, il se voit encore venir en Juin et Juillet pour Sybille et se qu'il a gagné c'est quelle le largue.. Et sa ferra deux mois en Septembre qu'il est célibataire il hallucine comment la vie peut passer vite.. Et la qu'il est revenu il espère pas trop la voir sauf pour la narguer et lui faire croire qu'il est déjà de nouveau en couple c'est méchant mais une genre de vengeance.. Façon pour le moment il vit chez ses parents mais sa va pas duré il les adores mais bon c'est pas toujours cool a 24 ans, mais ils voulaient pas qu'il prend un hôtel vu qu'il bosse pas et comme sa il profite un peu de lui car maintenant faut qu'il appel souvent ou qu'il prévient des qu'il rentre pas, depuis qu'il a faillit mourir il a un an et qu'il était dans le coma, c'est comme si ses parents le lâche plus sinon ils s'inquiète et ils croit qu'il lui est arriver malheur. Donc ce matin il les as prévenu qu'il rester pas dîner qu'il aller à la plage.. Fabien mis son bermuda et un tee shirt et des tong. Il met de la crème solaire pour pas attrapés des coups de soleils et prend une serviette et part direction la plage en bus car il a plus de permis moto il se les fait retirer a cause de son accidents a cause de sa qu'il c'est retrouver dans le coma il y a un an car Anaîs la fait boire lui qui boit jamais et avait même fait un mort d'un homme qui connaissait pas qui était derrière lui en moto dire il l'avait vu quelques fois. Bref c'est une sale histoire a vite oublier.

Fabien arrive à la plage tranquillement il retire ses tong pour marcher dans le sable chaud sa sera mieux.. Il se trouve une place tranquille ou il a pas trop de monde.. Il pose sa serviette et s'assoie et regarde la mer et les gens dedans.. Pas loin de lui des enfants jouet au ballon, il les regarde sa lui fait penser qu'il en aura peut être jamais il s'est pas avec sa séropositivité c'est pas facile mais façon il a pas la mère pour en faire donc le problème est vite arrangé.. Un moment après il reçoit le ballon pas loin de lui mais le sable vole un peu et Fabien en reçoit dans les yeux, Fabien ferme les yeux et met ses mains dessus mais sa fait super mal. Il a envie de crier mais le fait pas il dit juste.


" Non mais vous pouvez pas faire attention vous êtes pas tout seul ici, jouer moins fort vous pouvez blesser quelqu'un."

Énerver Fabien se lève et reprend sa serviette et change de place il avance mais a mal au yeux, il a même les yeux qui pleure sa c'est le sable, c'est horrible comment sa pique, il ferme les yeux tout en marchant sa lui fait du bien et frotte un peu une façon d'enlever le sable et continue de marcher mais fait pas attention qu'il a une jeune femme devant lui entrain de profiter du soleil, il avance et fonce dans elle et Fabien tombe et lâche la serviette et les tong, en plus il se fait mal avec les coquillages sur les genoux, tout d'un coup il ouvre le yeux et se dit c'est pas vrai je suis maudit la. Il regarde la jeune femme vraiment désolé.

Oh pardon Mademoiselle je suis vraiment désolé je vous avez pas vu, j'avais les yeux fermer j'ai reçu du sable dans les yeux et j'ai pas fait attention aux gens. Je vous ai pas fait mal ?

Il la regarde toujours affalé par terre vu qu'il vient de tomber, lui c'est fait mal mais c'est pas grave, le plus important et cette jeune femme et espère pas quelle va crier dessus parce qu'il la déranger.. Il attend sa réaction et sourit gentillement et d'air confus a cette jeune fille.

_________________
♥ Je t'aime Johanna ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eileen Cumberbatch
Pédiatre
Pédiatre
avatar

Pièce d'identité
Etat civil: Célibataire
Métier: Pédiatre
Orientation sexuelle: Hétéro
MessageSujet: Re: Une rencontre à la plage ( Eileen)   Jeu 16 Aoû - 0:34

    Eileen souffre énormément du soleil : depuis son arrivée dans la ville, elle accumule les coups de soleil. Sa peau si blanche est devenue en l’espace d’une semaine un véritable nid de rougeurs. Après son étrange rencontre avec Florian, elle s’était empressée d’acheter des vêtements d’été à « l’atelier de Charlotte ». Dans le Nord, le temps est totalement différent : même s’il y a du soleil, la chaleur est supportable et la garde-robe se compose générale de gilet, pull et autres vêtements susceptibles de couvrir le corps en cas de pluie (qui arrive plus souvent que ne le croit). Ici, c’est l’extrême inverse. Si le soleil n’y est pas et que le temps est à l’orage, le plus petit des tops fait amplement l’affaire. Un changement climatique radical auquel elle a encore du mal. Dans cette région, inutile de passer son temps à se pomponner de fon de teint. Le visage rosie naturellement avec le surplus de soleil. Pour le moment, elle ressemble plutôt à une écrevisse grillée plutôt qu’à une jeune femme mais son corps finira bien par accepter le changement.

    Aujourd’hui, elle avait travaillé très tôt le matin. Elle avait été appelée pour une urgence vers cinq heures du matin et elle avait droit à un après-midi libre. Hélas, depuis son arrivée, elle n’avait pas vraiment eu le temps de sympathiser avec beaucoup de monde. Il y a bien eu ces hommes aguicheurs justes là pour ennuyer leur monde mais personne ne s’est manifesté pour la connaître réellement.

    Cette après-midi, la chaleur est à son comble. Elle sature en oxygène. Eileen n’avait pas l’intention de s’enfermer chez elle à attendre une température inférieure : elle était décidée à s’aventurer sur la plage, se baigner, profiter un peu du soleil. Elle craint déjà de souffrir le martyre avec les coups de soleil déjà présents mais rien ne l’empêchera de passer une excellente après-midi de repos sur le sable chaud, en toute tranquillité.

    Sur la plage, il y avait pas mal de monde mais étrangement, les lieux étaient déserts à certains endroits. Elle s’éloigna et s’installa à l’écart d’une famille déjà présente non loin de là. Elle posa sa serviette de bain, ôta les vêtements de ville pour découvrir son corps rouge homard avec un bikini bleu ciel qu’on lui avait offert avant son départ.

    La première tentative à rejoindre l’eau fut un désastre : alors qu’elle avait pris son courage à deux mains, un groupe de jeunes garçons (d’âge adulte, lui semble-t-il) s’installa pile à l’endroit où elle aurait bien profité de l’eau. Seule, il y a un très grand risque qu’ils l’embêtent et la fasse renoncer à cette journée à la plage. Elle s’assied alors sur sa serviette et se badigeonna de crème solaire. Au contact de la peau, la crème la démangea. Elle avait acheté la crème avec le plus indice de protection. Sa peau sensible finira par s’en remettre.

    Elle s’allongea et ferma les yeux. Le moment est juste parfait : le calme, la chaleur, une brise de vent très légère, le repos. Du moins… C’est ce qu’elle pensait :


    Deux jours plus tôt, Elle avait fait la rencontre de Florian dans la collision la plus totale : elle lui était rentrée dedans, faisant tomber tous ses dossiers. Il en était resté bredouille un moment. Il avait même plaisanté sur le fait qu’elle ne se ferait pas vraiment d’ami si elle leur fonçait tous dessus. Visiblement, il s’agit là d’une malédiction puis-ce qu’elle fut alertée d’un sursaut lorsqu’elle sentit quelque chose lui tomber dessus. Cette fois, ce n’est pas elle qui a agi avec maladresse mais un inconnu.

    « Tout va bien ? »

    La peur avait pris le dessus et elle n’a donc rien ressenti physiquement. Avec une chute pareille, il a dû se faire drôlement mal. Même si le sable et son corps ont dû être de parfait renfort de chute, elle préfère être rassurée :

    « Oui, je vais bien mais vous m’avez fait vraiment peur. C’est la deuxième fois en trois jours que je crée une chute. Ce n’est pas de votre faute, j’attire ce genre de phénomène. »

    L’homme était toujours placardé au sol : elle lui tendit la main afin qu’il puisse s’y tenir pour se redresser :

    « Je m’appelle Eileen. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://plus-belle-la-vie.forumactif.com
Fabien Rinato
Responsable
Responsable
avatar

Pièce d'identité
Etat civil: En couple
Métier: dans les relations publiques
Orientation sexuelle: Hétéro
MessageSujet: Re: Une rencontre à la plage ( Eileen)   Jeu 16 Aoû - 6:04

Oui à Marseille il fait très chaud l'été pour sa que autant de vacanciers et touristes viennent mais faut dire que cet été il fait encore plus chaud c'est presque la canicule certains jours et quand il fait trop chaud c'est invivable ce temps la, quand il a pas d'air et que même a l'ombre on étouffe. Mais aujourd'hui sa va on sens un peu d'air sa fait du bien mais malgré tout sa faut pas oublier de boire surtout.. Pour le moment Fabien avait pas bronzer non plus il était pas blanc mais pas vraiment bronzer en étant a Paris il pouvait pas bronzer vu que le soleil ce faisait rare et laisser la place au ciel gris ou à la pluie, bon il a des jours de soleil comme même faut pas exagérer. Puis aussi a Paris on a des petites manches parfois mais il fait chaud mais sa c'est la pollution on y peut rien c'est pas très sain de respirer tout sa mais a force on fait avec et on s'habitue.. Tant dit qu'à Marseille c'est bien en plus il a la mère que demander de mieux respirer de l'iode..

Pour Fabien aujourd'hui est une journée comme les autres il a rien de spécial a faire, puis Marseille il connait a force.. Il espère vraiment avoir ce travail et ce prendre un appartement en colocation avec Johanna sa va être bien, parce que tout seul c'est pas toujours marrant et la ils vont tout partager comme le loyer donc c'est intéressant et puis il se connaisse et s'entend bien donc vivre sous le même toi devrais pas poser de problème du moins il espère. Car il va pas de nouveau squatter chez sa soeur Mélanie a force elle va en avoir marre que a chaque fois qu'il vient il squatte même si Mélanie serait bien heureuse de l'avoir vu quelle est célibataire depuis un moment, d'ailleurs il comprend pas pourquoi elle est pas recaser belle comme elle est, sa serait pas sa soeur il l'aurait tout fait mais la c'est sa grand soeur, plutôt demi soeur mais bon pour lui c'est comme sa vrai soeur et il y tient énormément c'est sa seule soeur elle est entouré de 3 demi frères la pauvre.. Mais bon il s'est quelle va finir par trouver un mec parfait..

Quand Fabien trébuche sur cette demoiselle lui aussi a eu très peur, il s'est demander ce qu'il arriver et apparemment il a fait peur aussi a cette charmante femme d'un côté il a de quoi sursauter quand on bronze de tomber sur quelqu'un.. Il regarde cette femme qui s'inquiète plutôt pour lui sa le fait sourire mieux de crier sur les gens elle s'inquiète et se dit a il a encore des gens bien comme même.


Oui sa va, comme on dit plus de peur que de mal. Un peu eu mal sur le coup avec les coquillages mais j'ai était surpris avant tout.

Sa va il s'est pas couper avec les petits coquillages parfois sa peut faire bien mal mais non la mal sur le coup mais il a rien.

Je suis désolé je voulais pas vous faire peur ni vous tomber dessus, mais je vous rassure j'ai eu très peur aussi, mais le principal est que nous allons bien tout les deux. La j'ai créer ma chute tout seule sa aurait pu tomber sur quelqu'un d'autre. Mais les enfants un peu plus loin joue au ballon et avec le vent l'on envoyé sur moi j'ai reçu du sable dans les yeux ce qui est très désagréable et je suis partis en frottant mes yeux dire de retirer le sable puis j'avance sans rien voir c'est pas très malin de ma part. C'est pas de votre faute a vous, c'est fait pour sa la plage pour bronzer. Vous inquiéter pas je vous en veut pas, c'est plutôt a vous de m'en vouloir j'ai cru que vous aller me crier dessus comme beaucoup de monde l'aurait fait.

Il est rassuré quelle le prend bien faut dire il la pas fait exprès, c'est pas une technique de drague non pas du tout.. Il voit quelle tent sa main, il frotte ses mains car elles sont pleins de sable et ensuite il prend sa main et s'aide légèrement a se relever. Il lui sourit.

Je vous remercie.. Enchanté Eileen, moi c'est Fabien Rinato.

Fabien se frotte partout pour retirer le sable sans lui en mettre sur Eileen, mais la il ressemble pas a grand chose tout pleins de sable, bientôt il fait comme les pubs pour cetelem les bonhommes verts ben la c'est le sable partout qu'il a sur lui..

_________________
♥ Je t'aime Johanna ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eileen Cumberbatch
Pédiatre
Pédiatre
avatar

Pièce d'identité
Etat civil: Célibataire
Métier: Pédiatre
Orientation sexuelle: Hétéro
MessageSujet: Re: Une rencontre à la plage ( Eileen)   Sam 18 Aoû - 4:08

    Encore aujourd’hui, Eileen venait de faire une bien étrange rencontre. Certes, rien ne lui dit qu’il s’installera pour bavarder ni même qu’il soit habitants de la ville, mais il lui a engagé la conversation et on peut considérer ça comme un début de relation. Si la tradition Marseillaise veut que chaque personne qu’elle rencontrera débute par une chute alors elle peut s’attendre à tomber assez souvent. Non pas que ça la dérange, loin de là. D’ailleurs, le jeune homme qui lui fait face semble ne pas prendre la mouche comme Florian. Un très bon début.

    « Ne vous en faites pas, c’est déjà tout pardonné. »

    Il serait assez puéril de lui hurler dessus et de le conter à qui veut l’entendre. Si son intention aurait été de l’aborder, il n’aurait pas commencé par lui tomber dessus. Un homme prêt à attirer l’attention sur lui ne l’obtiendra certainement pas en jouant le pitre qui perd l’équilibre. Espérant que s’en ne soit pas ses intentions…

    « Ah, ces enfants. De véritables pirates… ils ne vous ont pas loupé. Vous n’auriez pas dû frotter vos yeux, ça ne fera que l’appliquer encore plus. »

    Eileen saisit son sac et y fouilla pendant une dizaine de secondes. Elle en ressortit une bouteille d’un litre d’eau :

    « Vous avez de la chance, je suis médecin. Asseyez-vous, je vais vous enlever les grains restants. S’ils restent, vous risquez d’être irrité. »

    « L’opération » consiste à écarter la paupière de façon à localiser les grains et les faire glisser avec de l’eau. Lorsqu’elle consultait à Bruxelles, elle ne recevait jamais de patient avec ce type de requête. Les plages sont loin de là, à plusieurs kilomètres. Aucun risque qu’un gosse ne vienne en consultation pour un œil infecté de sable. En revanche, depuis son arrivée à Marseille, ce genre de demande n’avait pas fait qu’augmenter de jour en jour. Quoi de plus normal avec un si beau temps. Les enfants aiment se jeter dans le sable chaud et s’y rouler en esquive d’un combat.

    Eileen ne sait pas encore si l’inconnu acceptera qu’elle se charge de sa vision mais qui ne tente rien n’a rien.

    « Vous hurler dessus ? Ce n’est pas mon genre. J’ai un tempérament posé, je ne m’énerve pas facilement. Il m’en faut beaucoup et ce que vous avez fait est un accident. En plus, vous vous êtes excusé alors je ne vois pas pourquoi quelqu’un serait agressif. N’ayez crainte. »

    Fabien ? Elle n’avait jamais entendu ce prénom. Ce doit être français :

    « Enchanté Fabien ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://plus-belle-la-vie.forumactif.com
Fabien Rinato
Responsable
Responsable
avatar

Pièce d'identité
Etat civil: En couple
Métier: dans les relations publiques
Orientation sexuelle: Hétéro
MessageSujet: Re: Une rencontre à la plage ( Eileen)   Sam 18 Aoû - 5:54

Fabien lui adore faire de nouvelle rencontre c'est toujours agréable de connaître d'autre personne et se faire d'autres amis aussi que toujours les mêmes.. C'était la première fois ce genre de rencontre qui finis par terre c'est pas son genre mais bon faut un début a tout et cette femme est plutôt sympa donc il a pas a se plaindre.

D'accord, merci car il en a qui aurait pas pardonner et serait encore entrain de crier.

Quand il l'entend dire qu'il aurait pas du frotter il la regarde avec de gros yeux et se dit mince mais aussi pas facile de pas frotter quand sa pique et qu'on voit rien, le sable est tellement fin que c'est pas facile. Il se dit façon la trop tard le mal est fait il a déjà frotter..

A oui je vois sa que ce sont des pirates, ils sont jeune sa ce comprend ils s'amuse mais bon en pleins soleil mauvaise idée il devrait aller dans l'eau ou rester assis à l'ombre. Mais bon sa c'est aux parents de faire pas a moi.. Appliquer encore plus sa fait rien de grave comme même?

Il se demande quoi il y connait rien. Il se dit quelle chance je tombe sur un médecin, mais bon sa le rassure pas beaucoup lui qui déteste qu'on touche a ses yeux il est pire qu'un gosse. La dernière fois il avait reçu quelques chose dans les yeux et sa mère devait lui mettre des goûtes sa était un vrai combat son père devait le tenir et sa mère lui mettre les gouttes bon il était petit il devait avoir 8 ans sa change tout mais il sens rappel bien, sa la marquer après il faisait la tête à ses parents car il avait dit non non non mais ils l'avaient pas écouter. Maintenant a 24 ans il est adulte sa devrait mieux passer même si il est pas enchanté mais la vu est important donc il la laisse faire.

D'accord mais rigoler pas si j'ai peur, je déteste qu'on touche a mes yeux et vous avez intérêt a bien tenir je vais être tenté a fermer mon oeil. Etant petit j'ai fait la guerre a mes parents pour me mettre juste des gouttes dans les yeux.

Il rit et s'assoie a côté de Eilenn et essaye de pas stresser façon elle est médecin donc elle sait ce quelle fait normalement. Faut qu'il fait confiance, il a pas envie que sa empire et devrais aller voir un ophtalmo..

Ah donc j'ai beaucoup de chance d'être tomber sur une femme posé et en plus médecin c'est parfait. Et vous êtes médecin en quoi? Vous avez un cabinet ou c'est dans un hôpital? En tout cas je vous est jamais vu.. Sa va moi je m'énerve pas facilement non plus après sa dépend pour quoi aussi il a des choses qui énerve un peu plus. Oui c'était un accident j'ai vraiment pas fait exprès comme certains ferrais pour dire elle est jolie je vais aller l'aborder et parfois il trouve pas mieux que tomber pour qu'on s'intéresse a eux. Mais c'est pas pour sa c'est pas ma technique de drague du tout sa. Vous savez parfois on s'excuse mais sa crie comme même et s'en foute de nos excuses. Mais bon faut de tout pour faire un monde.

Il est bien français mais a des origines Italienne par son père qui s'appel Rinato c'est Italien. Mais lui est né en France. Mais il a de la famille en Italie et ses parents on une maison de vacances la bas donc il y va tout les ans.

_________________
♥ Je t'aime Johanna ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eileen Cumberbatch
Pédiatre
Pédiatre
avatar

Pièce d'identité
Etat civil: Célibataire
Métier: Pédiatre
Orientation sexuelle: Hétéro
MessageSujet: Re: Une rencontre à la plage ( Eileen)   Sam 18 Aoû - 8:04

    Sur ce point, il ne doit pas avoir tout à fait tord. Les majorités des gens n’ont pas la patience d’attendre une explication. Ils préfèrent s’énerver et aboyer leur mécontentement. La société actuelle est tellement pressée. Comme si la vie n’était déjà pas assez courte comme cela. Il faut en remettre une couche.

    « Surtout que les enfants sont beaucoup plus sensibles que les adultes. J’irais les avertir tout à l’heure mais à mon avis, ils ne m’écouteront pas. »

    Elle se tourna légèrement vers les parents des enfants. Ils discutaient tranquillement comme si rien ne pouvait les perturber. Lorsqu’ils emmèneront leur enfant en urgence parce qu’ils feront de la fièvre et auront des douleurs surhumaines à la tête, ils hurleront sur les pauvres médecins comme elle pour qu’ils fassent quelque chose. À ce stade, ce sera trop tard. Il n’y aura que la patience à avoir :

    « Vous avez raison, ces parents ne mesurent pas le danger de ce vilain soleil. Les radiations ne leur font pas peur on dirait. Et après, ils viendront pleurer aux urgences de l’hôpital. Quelle merveilleuse époque… »

    Eileen sourit lorsqu’il lui demanda si le fait de s’être frotté était grave. Il est vrai qu’il ne peut pas le savoir.

    « Mais non, pas de panique. C’est juste que lorsque vous frottez, vous dispersez les grains et ils s’incrustent un peu dans la graisse orbitaire. C’est juste plus difficile à enlever mais ça ira. »

    L’homme s’installa à ses côtés. Pendant ce temps, Eileen avait préparé sa serviette et ouvrit la bouteille d’eau :

    « Je n’ai pas besoin de vous tenir. Je fais ce genre de choses aux enfants et aucun d’eux n’a encore bougé. Je suis délicate, vous verrez. Le tout, c’est de respirer profondément pour éviter de faire un malaise et tout ira bien. »

    Elle posa la serviette sous le menton de son nouveau patient et lui fit pivoter la tête un peu en arrière :

    « Je vais ouvrir la paupière, pas de panique, ça ira très vite. »

    Lentement, elle fit couleur l’eau petit à petit, très doucement. Le sable coulait déjà au contact de l’eau. Évidemment, comme tout être humain, il cligna la paupière plusieurs fois mais elle la retint à temps afin que ce qu’elle fit devienne efficace. Elle épongea l’eau qui coulait le long de sa joue.

    « Et voilà. C’est terminé. Ça va, pas trop mal ? »

    Le mal est désormais terminé, du moins, pour le sable. Recevoir de l’eau dans les yeux, ce n’est jamais agréable. Que du contraire. Il la questionna alors sur son métier. C’est vrai, il doit être intrigué :

    « J’avoue, vous avez vraiment eu de la chance. Je devrais me confectionner un maillot de super héroïne ! »

    Elle posa ses poings sur ses hanches afin de tenir une pause héroïque, histoire de le faire rire un peu.

    « Je suis pédiatre à l’hôpital de la Timone. Pas étonnant que vous ne m’ayez jamais rencontré. Je ne soigne que les gentils bébés ou les enfants méritants. Dans le cas présent, je dirais que vous êtes un enfant méritant. »

    Un peu d’humour ne peut pas faire de mal, du moins elle l’espère. Elle ne le connaît pas et peut-être qu’il n’aime pas ce genre de petite blague, qui sait ?

    « Oui, j’y ai pensé au départ. Je ne peux pas dire que beaucoup d’hommes m’accostent mais je ne suis pas à l’abri. Mais j’ai très vite renoncé à penser que vous étiez là pour me draguer. Vous ne vous auriez pas fait mal sinon. Ce serait un peu bête. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://plus-belle-la-vie.forumactif.com
Fabien Rinato
Responsable
Responsable
avatar

Pièce d'identité
Etat civil: En couple
Métier: dans les relations publiques
Orientation sexuelle: Hétéro
MessageSujet: Re: Une rencontre à la plage ( Eileen)   Sam 18 Aoû - 9:00

Souvent les gens nous crie dessus sans qu'on est le temps de dire un mot, donc souvent on reste planté devant eux à les écouter sans rien dire même si on a qu'une envie de dire oui aller salut.. Elle est sympa Eileen aller prévenir malgré que certains en on besoin mais lui approuve pas son idée sa peut finir mal.

Oui très fragile puis a cet âge la c'est un peu inconscient et innocent c'est a parent de bien les élever mais parfois c'est trop dur pour eux. Les prévenir je vous conseil pas on c'est pas de quoi sont capable les gens et si il le prennent mal ils vont vous dire mais de quoi vous vous mêler c'est pas votre vie, pas vos enfants; occupé vous de vos affaires et si ils sont méchant ils peuvent vous pousser ou autre. Il a des cas grave parfois. Déjà j'ai dit au enfants de faire plus attention qu'il était pas seul ben les parents ont rien dit ni fait pourtant ils ont du remarquer que j'ai reçu du sable.. Donc je serais vous je resterais la laissant cette famille ce débrouillé.

Il a des parents inconscient et mesure pas le danger sauf quand il est trop tard la ils comprennent et viennent pleurer car il est arriver malheurs a leurs enfants. Après il a des cas sociaux donc dans ses cas la parfois pas beau a voir ils en a qui font des gosses pour toucher les allocations comme sa ils ont de l'argent c'est très moche mais pourtant il en a.

Oui le soleil est dangereux déjà pour nous mais les enfants encore plus ils ont une peau plus fragile et je pari qu'ils ont pas mis de crème. Ce soir ils vont avoir des coups de soleil. Oui après il panique aux urgence puis parfois sa sert pas de leçon.. Vive les urgences ils doivent en voir des drôles de cas parfois.

Maintenant Fabien sera qu'il frottera plus son oeil même si c'est difficile car l'envie de frotter est la. Parfois quand sa gratte on dit de pas gratter ben facile a dire mais pas a faire quand sa démange.

A ok vous me rassuré la, j'ai eu peur.. A oui comme quoi faut pas grand chose du sable et voilà prochaine fois je prend des lunettes de soleil, mais je me suis dit je les prend pas si je bronze et après j'ai les marques j'ai l'air un peu con.

Il rit c'est sur que si on voit les trace de lunettes il aurait l'air chouette il laisserais ses lunettes sur le nez même si il pleut.

Si vous faîte sa aux enfants et qu'il bouge pas je devrais pas bouger sinon c'est que je suis encore plus chochotte que je le pensais. Vous avez l'air délicate donc j'ai confiance. Un malaise a comme même pas il manquerais plus que sa.

Il respire bien profondément veut pas faire de malaise et il la laisse faire sans rien dire pour pas la déconcentrer il serre comme même un point et l'autre main s'amuse avec le sable. Il stress pour pas grand chose mes ses yeux pour lui c'est la pire des choses. Encore heureux que Eileen et la pour l'empêcher de fermer la paupière mais pas facile de pas cligner des yeux et encore plus quand on y touche.. Une fois finis il ferme le l'oeil et l'ouvre et la regarde.

Ah merci, sa était j'ai pas était infernal j'ai pas bouger. Sa va oui, mal non juste bizarre pas top de recevoir de l'eau dans l'oeil, maintenant j'ai l'impression de pleurer, pas top en plus devant une femme.

C'était qu'une impression car il pleurer pas c'était l'eau qui couler. Sa pique un peu sur le coup mal a l'oeil de recevoir de l'eau mais sa va passer.

Oui ont va dire que aujourd'hui je suis chanceux. Vous devriez ou une pancarte devant vous en faisant la pose vous aurez du succès et beaucoup de client. Médecine sur la plage sa fait rêver.

Il sourit et regarde la pose et fait signe avec son pouce que c'est parfait comme sa.

A pédiatre sa doit vous changer de vous occupé d'un adulte comme moi, quoi que parfois je peux être très enfant sa m'arrive d'être fou fou un moment de gros délire. Voilà je suis un enfant méritant. C'est bien vous me rajeunissait.

Il rit, sa va Fabien aime bien rire et les blague aussi. Il adore même rire et faire la fête entre amis et parler..

A bon personne vous a accosté pourtant la plage c'est un bon endroit en plus si je peux me permettre vous êtes jolie fille sa devrait pas tarder ou c'est qu'il ose pas parce que il croit que vous êtes marier ou en couple. D'ailleurs vous l'êtes peut être? Je suis pas la pour draguer et oui je m'aurais pas fait mal sa serait dommage quoi que c'est une bonne idée vous êtes près de moi, vous m'avait sauver pas mal la technique dire faut tomber sur un médecin.. Non je drague pas comme sa c'est nul..

Il a jamais draguer de cette façon c'est pas aujourd'hui qui va commencer. Lui il est plutôt a parler et avec un regard charmeur et sourire de tombeur pour faire comprendre. Mais pas tomber et ce faire mal c'est pas sa technique loin de la.

_________________
♥ Je t'aime Johanna ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eileen Cumberbatch
Pédiatre
Pédiatre
avatar

Pièce d'identité
Etat civil: Célibataire
Métier: Pédiatre
Orientation sexuelle: Hétéro
MessageSujet: Re: Une rencontre à la plage ( Eileen)   Lun 20 Aoû - 23:40

    Fabien n’a pas tout à fait tort. La spontanéité d’Eileen aurait fait qu’elle aurait pu en effet intervenir directement auprès des parents et elle n’aurait pas mâché ses mots. Elle a le tempérament franc et elle n’aurait pas tourné autour du pot. Non elle n’est pas maman et elle n’est donc pas en mesure de s’initier dans un quelconque commentaire MAIS à la différence de ces mères, elle a reçu la formation permettant de sauver la vie d’un enfant dans toutes les circonstances possibles. Elle sait que ces enfants risquent gros sans un peu plus de surveillance mais qu’y peut-elle ? Ils ne l’écouteront pas, il a raison. Si elle s’approche d’eux et les sermonne, ils l’expulseront en lui hurlant dessus. Ça ne fera qu’activer un feu et les enfants ne seront pas plus mis à l’abri.

    « Je vois. À vous entendre parler, vous avez l’habitude de ce genre de comportement venant des adultes. Vous travaillez dans un milieu de relations ? »

    C’est vrai que sous l’impulsion du dialogue, elle n’avait pas relevé le fait qu’elle ne lui a pas demandé quel métier il exerçait. Et c’est certainement là une grande impolitesse. En tout cas, il sait entretenir la conversation. Il est très ouvert et bon parleur. Ce doit être une personne à l’aise dans les relations sociales. Elle n’a pas encore eu le temps de faire la connaissance des habitants mais s’ils sont tous comme lui et Florian, alors, elle finira bientôt par se faire une ribambelle d’amis.

    « Je suis quelquefois de service aux urgences… C’est le service que l’on déteste le plus. On y croise toute sorte de personnalité : du psychopathe anarchiste au manipulateur égocentrique. Bien sur, j’exagère mais le simple fait qu’il se considère être venu aux urgences, ils se prennent supérieurs et exigent des soins tout de suite. Quand je dis que je suis pédiatre, on me plaint parce qu’ils ne supportent pas les enfants de la nouvelle génération. Or, entre soigner un adulte et un enfant, mon choix est vite fait. »

    Malheureusement, lorsqu’un médecin est de corvée des urgences, il peut se fondre dans un service différent lorsqu’il y a débordement. C’est toujours une grande angoisse lorsque Eileen doit s’occuper de grand et gros bébé âgé de 30 à 40 ans et qui se prennent pour le centre du monde. Bien évidemment, ils ne sont pas tous comme ça. Mais l’humain est tellement prévisible qu’à peine le patient a-t-il franchi la porte, qu’elle panique déjà à l’idée de l’entendre parler. Les adultes dégagent leur personnalité d’une façon considérable et il est difficile après de faire abstraction de sa pensée.

    « Par contre, si j’avais des patients comme vous, je crois que mes journées seraient bien meilleures. »

    Et elle le pensait vraiment. Fabien ne la connaît pas. À peine quelques secondes s’étaient écoulé entre la chute et la constations des dégâts qu’elle lui proposait des soins et qu’il acceptait sans broncher. À la base, elle avait proposé son aide sans vraiment espérer qu’il accepte. Très peu de personnes pourraient offrir une confiance aveugle à une inconnue. Or, malgré le fait qu’il craigne qu’elle touche à son œil, il s’est laissé faire. C’est à la fois une preuve de maturité (qui est plutôt rare ces derniers temps) et à la fois un profond respect. En qualité de médecin, ce genre de patient est très rare.

    « Un bronzage avec les marques des lunettes… je demande à voir ! »

    Elle rit à son tour en imaginant le jeune homme avec ces marques. Ce serait bien le genre d’Eileen d’oublier d’enlever les lunettes. Heureusement, elle en porte très rarement. Elle n’aime pas cette sensation d’avoir quelque chose de coller sur le visage. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle porte des lentilles. Il est hors de question qu’elle se torture avec cet engin de la mort. Elle ne met des lunettes que lors de lectures le soir, quand ses yeux sont au plus bas de leur forme. C’est le même tarif pour les lunettes de soleil : à moins de souffrir le martyre, elle n’en portera pas.

    L’étape « dégager le sable des yeux » est désormais terminée. Tout s’est bien passé, sans accros.

    « Non, vous avez été très sage. En général, quand je suis dans mon cabinet, j’offre une sucrerie aux enfants sages. Mais là désolé, je n’ai rien sur moi. »

    Un homme pleurer ? Elle adore. Non, non. Ce n’est pas qu’elle soit sadique ou heureuse quand quelqu’un est au plus mal mais elle reçoit alors un pincement au cœur qui lui fournit une adrénaline du tonnerre et elle se transforme alors en une espèce rare de bisounours en manque affectif et amateur de gros câlins. En d’autres termes, elle est toujours la première à se jeter à l’eau pour consoler les personnes dont le moral ne serait pas au rendez-vous. Chez un homme, ce sentiment est décuplé.

    « Mais non, mais non. Vous savez, les femmes, elles sont attendries quand un garçon pleure. Ça donne un choc sentimental, c’est très intéressant. Regardez-moi. »

    Elle pencha la tête pour se plonger dans son regard afin de constater les dégâts. L’eau coulait hors du globe oculaire et coulait le long de sa joue. On cerne clairement qu’il ne s’agit pas de vraies larmes mais ce tableau a un aspect assez mignon.

    « Mmmmh on dirait presque des larmes. Je ne vais pas résister longtemps avant de me transformer en un ours en peluche qui aime les câlins ! »

    Être secouriste sur la plage n’est pas une si mauvaise idée mais cela reviendrait à accepter aussi de sauver quelqu’un de la noyade et il faudrait déjà qu’Eileen sache se sauver toute seule des vagues. Non pas qu’elle incapable de nager mais le simple fait de ne pas avoir pied pourrait créé chez elle un trouble de la concentration et la noyade s’ensuivrait. Elle a appris avec le temps à ne pas faire confiance à l’eau… et c’est très bien comme cela !

    « Médecine sur la plage… ça tournerait au fantasme. Je me ferai encore plus accoster. Je vais rester en furtivité, dans l’ombre. Et quand quelqu’un en aura besoin, j’irais décoller le sable des yeux. C’est beaucoup mieux. »

    Elle lui accorda un clin d’œil avant de continuer :

    « J’avoue. Je n’ai pas l’habitude de m’occuper d’un adulte. Quoi que… pour un enfant, vous êtes plutôt bien mature physiquement. Quel âge avez-vous, si je peux me permettre ? »

    Ce ne sont pas des choses qui se demandent. En Angleterre, demander l’âge est carrément interdit. La seule chose qui compte, c’est que la personne le plus âgée a le droit au plus grand respect et donc il est très mal placé de lui demander quel âge il a.

    « Ah ? Et bien merci, ça me touche beaucoup. Malheureusement, je ne m’apprécie pas tellement physiquement. J’ai un peu de mal à m’assumer. L’âge, sans doute. »

    La question suivante la fit rire. Très légèrement. C’est vrai, après tout. Puis-ce qu’ils font connaissance, autant se dévoiler sur le plan relationnel :

    « Ni maman, ni marié, ni en couple. Je suis seule depuis… depuis toujours quasiment. Il faut dire que 8 ans d’études, ça ne permet pas grand-chose. J’exerce depuis peu de temps. On peut dire que ma vie commence seulement maintenant. Et vous ? Je mettrais ma main au feu que vous êtes avec quelqu’un. Avec un si bon tempérament, ça ne peut que l’être ! »

    À moins qu’elle se soit trompée sur lui, il semble être quelqu’un de gentil, très appréciable, sociable,… bref. Il ne peut que plaire et donc être avec quelqu’un. À moins qu’il préfère vivre seule ? Ce n’est pas impossible non plus. Après tout, les Français sont très différents des Anglais. Il se pourrait bien qu’il ait une autre façon de vivre.

    « J’avoue que si quelqu’un tente cette technique de drague, ce serait assez étrange. Mais qui sait ? Parfois, les gens sont prêts à tout pour obtenir ce qu’ils veulent. Mais, alors comme ça vous trouvez cette technique de drague nulle ? C’est marrant à entendre, j’ai presque l’impression que vous en connaissez long sur le sujet, je me trompe ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://plus-belle-la-vie.forumactif.com
Fabien Rinato
Responsable
Responsable
avatar

Pièce d'identité
Etat civil: En couple
Métier: dans les relations publiques
Orientation sexuelle: Hétéro
MessageSujet: Re: Une rencontre à la plage ( Eileen)   Mar 21 Aoû - 7:20

Pourtant Fabien en avait pas l'habitude de ce genre de situation avec des parents et enfants mais bon faut juste voir que maintenant il a de plus en plus de personnes qui nous envoie boulet sans comprendre que c'est pour les aider et donner des conseilles surtout quand il s'agit d'enfants mais bon eux sont pas du même avis. Après tout on est pas parents, Fabien a leurs place ce dirait pour qui elle se prend mais prendrait surement en compte ce quelle dit. Mais bon il est loin d'être papa et pense qu'il le sera surement jamais, sur sa il voit al vie en noir côté enfant mais avec sa séropositivité c'est pas possible mais il en sait rien il s'est jamais renseigné.

Euh non pas vraiment l'habitude avec des parents j'ai jamais fait, mais sinon oui pour autres choses j'ai l'habitude qu'on écoute pas les gens et même si ils ont raison on veut pas l'admettre.. On peut dire sa, je travail dans les relations publique.

Il travail non il est à la recherche mais c'est plutôt bon signe pour son boulot au Twenty Night. Mais c'est vrai Fabien a l'habitude de parler maintenant et il est pas timide faut mieux pas dans ce métier faut parler et aider, faire connaitre, ou faire des pubs etc.. Faut avouer que Fabien et pas du genre méchant et adore parler sa c'est d famille il ressemble a Mélanie, sauf quelle c'es encore pire elle s'arrête jamais sa soeur. Mais bon si on parle pas on reste seul dans un coin et lui aime pas être seul il s'ennuie le plus souvent, donc il parle des qu'il peut et sa fait du bien de parler, sourire et même rire parfois..

A oui les urgences faut être patient on va dire face a des gens stresser pour un petit bobos et souvent veulent passer avant tout le monde. Tout sa et bien sa fait peur les urgences. Oui parfois c'est les adultes les plus enfants quand on regarde bien et souvent stressera limite crier sa aide pas l'enfant blesser qui lui doit paniquer encore plus croyant que c'est fort grave.

Sa non plus les parents y pense pas que il inquiète encore plus leurs enfants a faire tout sa. Quand Fabien va à l'hôpital pour passer des examens pour voir sa séropositivité et surtout voir sa charge viral si elle est toujours indétectable il en voit des drôle parfois en salle d'attente. Et si on les faits attendre de trop c'est encore pire sa ce plains comme si ils sont les seul a attendre. Si il ferrais plus attention il serait surement pas la mais bon sa on le dit pas.

A oui je doit être un des patients rare, je viendrais bien vous voir en tant que patient mais je fait un peu grand pour un enfant de 10 ans donc je vais éviter. Au pire je viendrais vous faire un coucou si vous avez un coup de déprime dire de vous remettre en forme.

Il sourit, il en serait capable d'aller la voir quand sa va pas, dire si il travail pas sinon il pourrait pas, ou un appel parfois par téléphone on fait aller mieux aussi.. Souvent c'est plus facile de faire aller mieux les autres que soit même on y arrive pas, pourtant on se connait soit même mieux que personne mais non ou fait tout pour voir en noir et que rien ne va... Ensuite elle dit quelle aimerais voir Fabien avec des traces de lunette il sourit et la regarde.

A non je ferrais comment après obliger de faire des U.V moi qui trouve sa débile car c'est de la triche faut mieux bronzer naturellement façon des U.V on voit que c'est faut le bronzage on est pareil partout que un vrai bronzage non. Et en plus sa abîme encore plus la peau des U.V. Ou sinon sa serait plus l'hiver en vacances de neige la je risque d'avoir les traces de lunettes avec la neige et parfois un peu de soleil ben voilà je suis cuit comme on dit.

Maintenant voilà Fabien qui parler d'U.V il parle vraiment de tout et n'importe quoi, rien le dérange. Une fois en vacance de neige ben souvent on prend des couleurs et ben il avait eu quelques traces mais bon il était plus jeune et travailler pas il aller juste encore à l'école mais il était pas le seul.. Il rit quand elle dit qu'il a était sage et quelle offre une sucrerie.

Je suis sage quand je veux, pas de sucrerie ben mince alors. Tant puis un coquillage, malgré que non je vais encore attrapé du sable.. Ben je fais sans rien vous m'avez déjà sauver d'une irritation c'est déjà beaucoup.


Bien sur il plaisanter pour la sucrerie, il est adulte et en veut pas il est pas bonbons du tout, mais c'est pour les enfants ce système fonctionne bien tu est sage et bouge pas ta une sucrerie ben il bouge pas et ce laisse faire, facile d'acheter les enfants puis ils sont content à la fin. Donc encore heureux que les bonbons existe sinon sa serait dur.

A bon les femmes sont attendrie quand un homme pleure, faut dire c'est tellement rare que sa peut être normal.. Mais pour nous sa fait un peu faible de pleurer.. Ah ben faut que je pleure plus souvent pour attendrir les femmes.. Mais quand je pleure c'est un film vraiment triste je pleure parfois à la fin ou comme il a un mois une rupture j'ai pleurer mais personne ma vu c'était au soir dans mon lit a déprimer donc j'ai pleurer..

Fabien raconte sa vie mais quand il est partis on l'arrête plus.. Eileen lui dit de la regarde, donc il la regarde et la laisse faire et la regarde aussi dans les yeux avec les yeux qui brille un peu et les fausse larmes qui coules mais bon sa cule tout seul donc peut pas s'empêcher.

A oui des larmes c'est de l'eau et sa coule comme donc on pourrait y croire.. A si vous vous transformer en ours en peluche je vous embarque chez moi et je vous pose sur mon étagère ou au bout du lit et je vous ferrez un câlin a ma peluche, mais faut faire attention si je prend la peluche pour dormir comme mon doudou.

Il rit et sa ferrait un gros doudou dit donc. Bon faut pas qu'il fait comme les enfants avec leurs doudou le prendre par un bras ou le lancer parfois la sa va faire mal comme même. Mais bon il dort plus avec des doudous, ou doudou c'est une vrai femme.. Lui pour le moment a pas de problème de vu faut que sa continue. Lui sa le dérange pas d'avoir des lunettes a l'âge de 5 ans il en a eu pendant un an. Mais depuis il a une bonne vu.

Au fantasme oui un peu mais sa peut être bien parfois de fantasmer mais la vous aller attiré beaucoup de monde, bon oui alors faite sa retiré seulement le sable des yeux des gens et en bikini je sais pas sa fait l'infirmière trop sexy.

Il sourit a son clin d'oeil et lui rend.

Oui physiquement oui j'ai de l'avance j'au mûrit trop vite et grandit aussi. Mais c'est plutôt bien. Mon âge j'ai 10 ans. Non sérieusement j'ai 24 ans. Et vous quel âge avait vous?

A ici on demande tout sa dérange pas, l'âge, la vie sentimentale. On demande tout, c'est autoriser dire après on demande pas ce qu'on fait au lit sa c'est pas interdit mais on demande pas ou faut avoir un sacré culot. Jamais Fabien demande sa sa regarde que le couple.

De rien je suis sincère. A bon ben pourtant physiquement je vois pas de défaut pour le moment, mais bon souvent on aime pas comment on est, moi je me trouve un peu mince et pas musclé mais bon j'ai beau manger je grossis pas, puis on est comme on est. Faut s'assumer dite vous que celui qui est pas content il vous regarde pas.. L'âge vous avez pas 70 ans non plus.

Pour lui elle a un beau physique mais bon après sa dépend des femmes mais c'est vrai que souvent on a toujours quelques chose qu'on aime pas. Il sourit à la suite.

A bon rien de rien, a sa va arriver le bonheur de l'amour, seule depuis toujours presque, non vous avez déjà eu des relations avec des hommes, vous avez déjà était amoureuse.. A oui les études c'est dur 8 ans moi je pourrais pas c'est long mais bon quand on aime un métier on le fait a fond. Mais comme même pas profiter sa doit être dur, dire maintenant vous profiter. Et non malheureusement je suis célibataire et pas d'enfant. J'ai vécu une rupture douloureuse il y a un mois. A j'aimerais trouver la femme parfaite parce que les ruptures il en a marre, peut être que je parle trop pour sa on me largue.

Il rit, on le larguer pas pour sa mais bon façon la il a décider qu'il prenait plus une femme en dessous de 20 ans, Sybille avait 18 ans et au moment du très sérieux emménagement à Paris sa plus était. A non lui déteste vivre seul pour sa qu'il va vivre en colocation avec Johanna.

Qui sait sa peut marcher on sait pas, mais je la tenterais pas ou faut qu'il me reste que sa comme technique. Oui mais quand on dit non c'est non on va pas ce forcer si la personne en face nous plait pas. Ben oui sa fait débile de faire le pitre pour draguer tant il aller e douceur faire connaissance et après commencer a draguer ou demander le numéro, faire des regarde tendre, des beaux sourire, un plusieurs regard dans les yeux etc c'est mieux et plus romantique.. Non vous vous tromper pas, avant je voulais devenir footballeur donc j'avais pleins de filles a mes pieds donc ben j'en draguer plus d'une et parfois j'e avait plusieurs c'est pas bien mais j'avais entre 15 jusque 17 ans après j'ai arrêter mes bêtises, mis parfois quand j'était vraiment amoureux la j'était très sérieux une seule fille et très fidèle.

Fabien quand il est vraiment amoureux il est sérieux et aime vraiment veut le bonheur de son autre moitié et va pas voir ailleurs. Mais comme la célibataire il peut coucher pour une nuit seulement ou en avoir plusieurs copine tant qu'il est pas amoureux...

_________________
♥ Je t'aime Johanna ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eileen Cumberbatch
Pédiatre
Pédiatre
avatar

Pièce d'identité
Etat civil: Célibataire
Métier: Pédiatre
Orientation sexuelle: Hétéro
MessageSujet: Re: Une rencontre à la plage ( Eileen)   Ven 24 Aoû - 3:30

    Les relations publiques ? Elle ne connaît pas le sens de ce métier. Puis-ce que le français est une langue qu’elle a apprise parmi tant d’autres, il y a encore pas mal d’expressions et de mots dont elle ne connaît pas encore le sens. Dans le cas ci, elle a beau se creuser la tête et s’immobilier pendant plusieurs seconde aucun ne lui vient en tête. Elle s’étonne d’ailleurs qu’il n’a pas posé la question. Peut-être qu’elle n’a pas parlé avec son horrible accent du centre de l’Angleterre :

    « Excusez-moi. Je ne comprends pas l’expression « relations publiques ». Qu’est-ce que c’est ? »

    Une chose est certaine, elle dormira avec une connaissance de plus. Eileen sait qu’elle est loin de tout connaître et est toujours à l’écoute de conseils et de nouveautés. Sa culture ne peut que mieux s’en ressentir.

    « C’est exact. La plupart du temps, je suis obligé de demander au parent de sortir et là, l’enfant se détend un peu. Ils ne pensent pas qu’ils communiquent leur stresse à ces pauvres petits bouts. Je n’aime pas les parents. Même mes parents biologiques ont été un véritable calvaire. Ça me fait beaucoup réfléchir sur l’éventualité d’avoir un enfant. »

    Avoir son enfance et son début d’adolescence est vraiment la dernière chose qu’un enfant vaudrait connaître. Jamais au grand jamais elle espère transmettre une telle chose à ses enfants, si un jour elle en a l’occasion. Se débarrasser d’un enfant sous prétexte qu’il ne respecte pas les traditions familial c’est comme se débarrasser d’un chien à l’approche des vacances : c’est immoral.

    « Oui, et puis ma secrétaire vous redirigerait vers mes collègues quand elle se rendra compte que vous n’avez pas 10 ans… elle est… un peu… tendue. Elle en sortira fâché. Je ne tenterais pas si je serais vous ! Elle peut se montrer effrayante quand elle veut… le matin, c’est pire ! Mais, c’est un secret ! »

    Non pas qu’elle ait quelque chose contre cette pauvre dame mais il faut avouer qu’il y a mieux comme accueil le matin. Bien souvent, elle oublie même de dire bonjour et s’installe dans son bureau en traînant les pieds. C’est assez lourd comme réaction. Le matin n’est pas agréable pour tout le monde mais un petit effort n’est pas cher payé.

    « Merci mais alors vous ne me rendrez pas souvent visite. Je suis toujours en pleine forme ! »

    Et sur ce, elle n’a pas tout à fait tord. Il est très rare qu’elle se renferme sur elle-même dans l’espoir d’avoir le moral. La dépression, c’est un mot qu’elle a du mal à cerner. Les seules fois où le cœur n’y était pas, c’était lorsque ses patients étaient en phase terminale ou lorsqu’elle était présente lors de leurs derniers soupirs. Elle est très émotive et elle s’attache très vite. Ce sont les seuls moments où elle ne sort plus de chez elle et où le téléphone reste branché constamment sur le répondeur.

    « Je n’aime pas les UV. J’ai déjà du mal à me familiariser avec le soleil alors avec les rayons des bancs. Vous avez raison, c’est mieux sans lunettes alors. Je ne sais pas mais j’ai l’impression que vous parlez de vécu ? Il vous est déjà arrivé d’être… bronzé avec la marque des lunettes ? »

    En Angleterre, très peu de personnes sont des adeptes du banc solaire. Après tout, le rare soleil qui s’y offre n’est pas toujours assez violent et constant pour avoir un bronzage. Il faut vraiment être au bord des plages, et encore !

    « D’accord. C’est vrai, vous avez raison. Ne prenez plus de risque ! Le sable ne semble pas vouloir sympathiser avec vous aujourd’hui. Vous êtes en milieu hostile. »

    Là, elle s’imaginait être sur un champ de mine, entouré d’ennemis. Aucune issue : la fin. Si le sable a en effet une conscience et une âme alors le pauvre Fabien n’a vraiment aucune chance d’atteindre la terre ferme sans se faire avaler avec un tas de grains. C’est un peu le principe de la plage, aussi. Bien sûr, c’est encore son imagination qui travail. À force de s’entourer d’enfants, on fini par penser comme eux. Il lui arrive souvent de se lancer dans ce genre de délire vraiment chaotique. Une pure invention.

    « Quoi ??? Vous pleurez pendant un film ? C’est… C’est génial ! J’adore. Je veux dire, je suis très émotive et c’est assez frustrant d’être la seule à se ronger les ongles pendant un film. Je sens que je vous appellerais assez souvent pour les sorties au cinéma. Quelqu’un comme moi, c’est génial ! Un homme qui pleure pendant un film, ça, c’est attendrissant aussi. »

    Et ça peut bien l’être ! C’est tellement rare. Ce n’est certainement pas Ryan qui se mettrait dans des conditions pareils. Quand ils étaient en Angleterre, il supportais déjà mal le fait qu’Eileen puisse extériorisé ses peines par des larmes. Alors, s’il l’aurait vu pendant un film… il l’aurait bousculé pour la ramener à la raison. Il a très peu de tact.

    « Oh, je suis désolé pour votre rupture. Ça a dû être très douloureux. Enfin, ce n’est pas ce que je veux dire. Je sais qu’une rupture fait mal mais… votre voix change de ton et je ressens beaucoup de douleur derrière. Ce n’est pas vous qui l’avez décidé, n’est-ce pas ? »

    Elle se trompe probablement mes les statistiques veulent qu’elle a une chance sur deux d’être sur le bon chemin. Ce sera ça passe ou ça casse mais un peu de curiosité ne peut pas faire de mal…

    « Bon et bien alors j’ai de la chance que personne ne sait que j’ai des talents d’infirmières. Je ne sais pas pourquoi mais si cette rumeur venait à circuler, je crois que pas mal de personnes viendraient avec du sable dans les yeux. Je préfère éviter… l’eau minérale coûte cher pour pouvoir garantir la curiosité des pervers. Ce sera notre petit secret. »

    Bien sûr, elle n’a aucun problème avec le fait que les gens sur la plage sachent qu’elle pratique la médecine. Mais après tout, on ne sait pas quel malade mental peut profiter du sable et du soleil. Certains seraient capables de la harceler de près. Elle qui passe plutôt inaperçu pour le moment, ce serait vraiment dommage de perdre sa liberté si rapidement.

    « 24 ??? Wow, je suis étonné. Vous ne paraissez pas si jeune ! Ne le prenez pas mal, ce n’est pas une critique. C’est juste que vous êtes beu-coup plus mature physiquement. Enfin, c’est très positif. Moi, je suis de 10 ans votre aînée. Je me sens vieille tout à coup… »

    Elle qui a toujours l’art de dramatiser sur son âge, la voilà bien maintenant. Elle aurait très sincèrement donné la fin de la vingtaine pour Fabien. Elle en reste encore bouche bée. Comme quoi, les apparences sont trompeuses. Il ne faut pas se fier à son premier regard.

    « Ce n’est pas tout à fait faux. Enfin, je n’ai rien à me reprocher. Je veux dire, j’ai un poids correct, une taille dans la moyenne… je me trouve juste… pas attirante du tout. C’est un tout, enfin… je n’ai jamais vraiment appris à me mettre en valeur non plus. Enfin ça me rassure un peu ce que vous dites : celui qui n’est pas content ne regarde pas. J’ai l’art d’être à l’écoute de chaque critique et ça n’aide pas. Par contre, quelle chance vous avez ! Manger tout ce que vous souhaitez… sans jamais grossir ! C’est un luxe que je ne peux pas m’offrir. »

    Et comment. Si Eileen se met à négliger son alimentation, juste en augmentant légèrement ses parts et portions, la balance s’affole déjà. Pas de sucreries, pas de boissons gazeuses (à part une petite limonade de temps à autre),… Elle est obligée de se priver un maximum pour garder la forme. Ce n’est pas toujours facile surtout lors des courses : on est très vite tenté à tout s’offrir.

    « Amoureuse, oui. Je suis un peu comme toute ces filles dans les films. Je m’attache vite. Par contre, je n’ai jamais vraiment eu de relation. J’ai toujours refusé jusque-là. Enfin, disons que c’était le genre de garçon de passage et ce n’est pas du tout mon genre. »

    Et combien elle n’en a pas déjà remballé ? Ouffff un bon paquet, ça ne se compte même plus !

    « La femme parfaite ? Oula vous n’en trouverez pas ! Aucune de nous n’est parfaite, loin de là. On a juste parfois quelque chose de spécial qui fait que ça colle un peu plus. D’ailleurs, j’en connais quelque une qui ont la langue bien pendue. Elles devraient vous plaire. »

    Sur ce, elle lui fit un clin d’œil. Il est vrai que certaines filles n’ont pas la patience d’écouter son conjoint. Ça a d’ailleurs été le cas de pas mal de ses amis de l’université. Le manque de communication provoquait pas mal de rupture alors qu’il y avait là de quoi bâtir un très beau couple. Plus personne n’a le temps d’écouter l’autre, c’est dommage.

    « On a tous fait nos erreurs. C’est bien de le reconnaître. Et puis, vous étiez dans un âge où les décisions sont parfois prises à la hâte. Vous semblez plus détendu désormais et fidèle. Ça, elles adorent. »

    Elle baissa le regard, hésitante sur ce qu’elle allait ajouter :

    « Malheureusement… ça ne se passe pas toujours correctement. Surtout, si une femme, un jour, vous trompe… il ne faut certainement pas replongé dans l’engrenage. Des femmes malhonnêtes, il y en a un bon paquet sur Terre. Il faut se montrer plus mature, plus intelligent. Je vous dis ça parce que… la seule relation que j’ai eue s’est très vite terminée et… je me suis toujours promise de ne pas faire ce qu’il m’a fait. »

    Sur ce, elle posa son bras sur celui de Fabien, un peu comme quand elle attend une réponse : c’est une manière chez l’Anglaise de montrer que c’est un sujet qui lui tient à cœur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://plus-belle-la-vie.forumactif.com
Fabien Rinato
Responsable
Responsable
avatar

Pièce d'identité
Etat civil: En couple
Métier: dans les relations publiques
Orientation sexuelle: Hétéro
MessageSujet: Re: Une rencontre à la plage ( Eileen)   Sam 1 Sep - 5:14

( les relations publique j'espère que c'est sa a peut près^^.)

C'est vrai que relation publique c'est pas très clair, lui aussi au départ quand on lui a dit a eu du mal a comprendre et une fois dans le métier on comprend mieux.. Sinon Fabien a bien entendu son accent c'est pas l'accent de Marseille mais il lui a pas demander surement oublier avec tout sa, la chute etc.

J'avoue c'est pas très clair moi même au départ quand on ma dit je me suis dis il me parle pas français. Les relations publique c'est en gros un groupement d'intérêt pour informer le public de leurs réalisation, faire de la pub pour notre entreprise et parfois en faire avec d'autre, on les invites on discute chacun de notre société pour ce faire connaître et avoir de nouveau clients pour les entreprises ou des fournisseurs, parfois il a des soirées que j'organise comme sa je fais connaître notre lieux de travail au gens de Marseille qui viennent mais aussi pour la soirée qu'on fait a notre client ce sont des gens politique ou connu qui viennent etc.

Quand il a des soirées ils invites leurs clients comme sa tout le monde est content en gros faut faire de la pub pour l'entreprise et connaître les autres et faire rencontre parfois deux clients. Ou un fournisseur pour qu'il essaye de piquer le clients si il est moins chère. Souvent ils s'associe car ils partagent le même objectif

Après les parents font des crises car vous les demander de sortir. Puis quand les parents sont pas la parfois quand c'est un cas grave il se confie plus je suppose. A oui parfois les parents crois notre bonheur mais en faîte il font notre malheur. Justement si un jour vous êtes maman vous ferrez ps comme vos parents car vous voudrez pas que votre enfant vis ce que vous avez vécu.. Puis travaillant en pédiatrie vous ferrez une bonne mère j'en suis persuadé. Vous savez moi sa pas était facile non plus avec mon père pour lui étant jeune j'était bon cas faire la fête et rien d'autre et après il mes arriver un gros soucis de santé, alors pour lui j'était le plus crétin qu'il connait un bon à rien etc mais ma mère la raisonner en disant que j'avais besoin de soutient et pas qu'on m'enfonce de plus.

Fabien ce confier comme si c'est une amis de toujours, quand il est partis il est partis.. Sa maladie qu'il a toujours comme même mais bon sa c'est arrangé avec son père et maintenant depuis un an qu'il a eu son coma il s'inquiète pour la moindre chose a propos de Fabien, il a faillit perdre son fils maintenant il le soutient vraiment.

La oui elle va vite remarquer que j'ai pas 10 ans, même si je me rase je fais ps 10 ans. Mais vous savez votre secrétaire je la remet en place direct, je suis pas du genre a ce laisser faire, donc je risque de m'énerver elle va s'en prendre pleins la figure elle sera pourquoi elle est de mauvaise humeur. La elle sera tendue mais comme un string.

En étant secrétaire faut être patiente avec le client même si on a qu'une envie qu'il part faut rester poli pour le patient qu'il est une bonne image de l'accueil car la sa donnera pas envie de revenir avec sa secrétaire, il la plein de l'avoir au téléphone.

A ben je viendrais pas souvent, je verrais jamais votre dragon de secrétaire. Ben on se verra en dehors j'espère vous revoir et pas pour me sauver ou vous foncer dedans.

Il sourit, il espère la revoir dans d'autres circonstances plus agréable que la, car il l'aime bien elle est agréable et d'une gentillesse rare.

Oui puis les UV c'est de la triche, je préfère bronzer la sur la plage c'est dix fois mieux que enfermer et un faux bronzage sa ce voit direct. Avec mes lunettes oui j'avais l'air c*n après, j'était petit j'avais 10, 11 ans en CM2 on est aller en classe de neige la neige blanche avec le soleil ben j'ai eu les traces pas fort mais sa ce voyait comme même, mais j'était pas le seul donc sa me rassuré. Mais a cette époque je voulais plus aller à l'école on aller rire les autres, mais parents mon pas laisser le choix j'ai du y aller.

Ce jour la il faisait la tête, mais bon sa était c'était des gamins et lui aussi maintenant il en rit de cette époque. Dire peut de temps après il avait le pied dans le plâtre a faire l'idiot avec ces copains sur du verglas ben voilà il s'est cassé le pied.

Oui aujourd'hui le sable est pas mon amis, pourtant je lui est rien fait mais il a des jours comme sa ou sa ne va pas.

Il comptait pas s'amuser avec le sable de nouveau, la sa lui avait amplement suffis de recevoir du sable dans l'oeil. Puis il est adulte il s'amuse plus a faire des châteaux de sable.

J'adore votre réaction, sa dépend quelle film mais oui sa m'arrive, Titanic j'ai pleurer à la fin. Ou un film bien émouvant trop triste et bien oui je pleure je suis sentimentale, j'ai un petit coeur sensible.. Au cinéma je vais pas pleurer je sors pas de la salle si je sort les yeux rouge.. Vous connaissez personne qui pleure pendant un film? Ben moi oui mais faut vraiment qu'il fait mal au coeur ce film, que les acteur joue bien. Et parfois quand c'est les enfants qui meurt je pleure. Parfois je me met à la palce de l'autre dans le film, avoir son compagnon, un membre de sa famille mourir sa me fait pleurer c'est pour sa je suis a fond dans le film. Attendrissant après je vais vous demander un câlin dans vos bras pour me faire aller mieux.

Et oui sa lui arrive de pleurer, et pas que devant un film. Quand il s'est fait larguer il a pleurer, car quelques de proche décède il pleure. Parfois il pleure aussi de joie car il est mort de rire.

C'est pas votre faute et oui c'est douloureux surtout que sa aller faire un an et que je voulais vivre avec elle donc d'un coup ce retrouver sans rien elle ma annoncer sa au réveille, j'ai cru que je rêver mais non c'était bien réelle. Non c'est pas moi qui la décidé, c'est elle, elle avait plus de sentiment c'est surtout de vivre ensemble qui lui a fait peur je crois, fallait quelle quitte sa famille et amis car mon boulot était a Paris on aurait habiter ensemble la bas et pas ici et elle voulait pas trop, bref c'est la vie c'était pas la bonne personnes. Je finirais bien par trouver j'espère.

Parfois il ce dit il a pas le droit au bonheur, en plus avec sa séropositivité pas facile de trouver une fille qui accepte sa. Alors des fois il ce dit qu'il va rester célibataire.

Oui fort possible que beaucoup de monde vient surtout en vous voyant jolie il ferrait encore semblant comme des idiots. Et sa viendrait de moi et vous m'en voudrait, promis je le garde pour moi tout seule. Oui l'eau coûte chère et dans des pays il en manque pour boire donc faut pas s'amuser avec de l'eau ni la nourriture.

Quand on voit parfois tout ce qu'on gaspille c'est hallucinant. Il sourit quand elle le croyait plus vieux, il le fait exprès de ce faire vieillir avec la barbe de quelques jours et sa coiffe un peu en pétard parfois.

Oui je fais plus vieux mais c'est la barbe qui fait beaucoup je la rase je fais plus jeune. Physiquement possible en tout cas merci.. Vous avez 34 ans? A ben moi je vous croyais plus jeune je vous aurais donner 27 ans. Ben continuer de faire plus jeune, vous êtes pas vieille pas a 34 ans c'est jeune.

A 34 ans c'est pas vieux loin de la. En tout cas physiquement elle fait jeune il lui aurait pas donner la trentaine. Il se dit dix ans d'écart le choque, il arrive pas a y croire.

Sa c'est les femmes c'est toujours comme sa elle ce trouve pas attirante, ou toujours un truc qui va pas et pourtant c'est pas le cas c'est psychologique. Sincèrement étant un homme quand je vous regarde je vous trouve attirante. Ben la le fait que vous êtes en bikini peut être m'attire, je plaisante. Changer rien franchement, ceux qui font de la chirurgie esthétique ou ils mettent trois tonnes de maquillages des peaux de peintures ou ceux qui s'habille très court pour attiré les mecs et décolleté plongeant et ce croient belle non pour moi ce sont des prostitués pour bien parler. Faut rester comme on est, un peu de maquillage oui mais le reste on s'en passe moi c'est les femmes simple qui m'attire. Il en qui critique mais ce regarde pas eux même et parfois sont pire que vous.. J'avoue c'est une chance pour sa j'essaye de manger le plus que je peux je profite car sa va pas durer je finirais par grossir mais j'aimerais avoir quelques kilos en plus pas trop non plus mais être un peu plus gros, même musclé j’aimerais. Mais bon j'accepte mon corps et comme je suis faite pareil.

Tout les corps sont différent. Ensuite il parle de femme c'est vrai personne est parfait on a chacun ses qualités et défauts et faut faire avec.

Oui la femme parfait n'existe pas mais du moins la femme parfaite a mes yeux. A oui vous dite sa parce que je parle de trop, non mais façon je préfère une fille qui aime bien parler et pas quand tu lui parler elle dit " oui, ou non" la j'aime pas du tout sa collera jamais. Faut parler dans la vie on a une langue faut s'en servir. Mais bon c'est plutôt le physique qu'on regarde avant tout, donc pas sur que je plais a vos copine.

D'un côté il recherche une fille et de l'autre non peur d'être déçu et souffrir de nouveau.

A s'attaché trop vite parfois on en souffre la plus part du temps. Jamais eu de relation sérieuse avec un mec a 34 ans waw alors la chapeau je dis. Vous attendez le bon garçon comme on dit le prince charmant même si il existe pas. Mais si vous essayez pas vous allez pas le trouver, il va pas venir sur son cheval blanc. En tout cas vous avez du courage, moi je pourrais pas, parce que je suis habituer a avoir des filles dans ma vie et surtout une femme a mes côtés.

C'est surtout sa sans femme il est perdu Fabien mais il est habituer depuis adolescence a avoir des relations. Il se dit c'est vraiment une femme bien alors c'est rare les femmes comme elle, il en connait pas jusqu'à aujourd'hui.

Oui qui fait pas d'erreur. Oui à l'âge ou je profiter et découvrez les filles aussi je m'amuser avec. Mais maintenant je suis sérieux avec les femmes ce sont plus mes jouets et oui je suis fidèle maintenant. Elle adorent je me le demande parce que je me fais larguer a chaque fois, je dois avoir un truc qui va pas faut que je trouve.

Il sourit, pour lui il doit avoir un problème pour ce faire toujours larguer. Pourtant il est comme tout le monde ou peut être trop gentil et parfois trop bon trop c*n.

A oui des femmes malhonnêtes il en a il a pas que des hommes malhonnête, parfois tromper pour ce venger peut être bien pour qu'il comprend la douleur, mais on ma jamais tromper dire si mais c'était pas une relations sérieuse vraiment sa faisait a peine un mois donc je les larguer et hop j'ai pas souffert. En relation sérieuse on ma jamais tromper je croise les doigts pour que sa continue. Parce que quand on trompe sa veut dire quoi, on est un mauvais coup? A désolé pour vous mes il y a des hommes bien vous en faîte pas vous le trouverait l'homme qui vous rendra heureuse.

Tout le monde a droit au bonheur et surtout à l'amour même si l'amour est compliquer parfois avec des hauts et des bas dans le couple.

_________________
♥ Je t'aime Johanna ♥


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une rencontre à la plage ( Eileen)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre à la plage ( Eileen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un petit aprem a la plage // Eileen
» Seul sur la plage (libre)
» Eileen Rogue II [validée]
» Suicide et combat sur la plage.
» Reviens de la plage avec Victoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Plus belle la Vie :: Marseille :: Les plages de Marseille-